Osmophoria

Photographie, lifestyle et plus encore !
Golden hour sur les rives de la Vltava, Prague
Voyage

Roadtrip étape 4 – Prague, République Tchèque

Après avoir passé toute une semaine en Allemagne, il était temps pour moi d’aller en République Tchèque. Et qui dit République Tchèque dit inévitablement Prague. Nombre de mes ami•e•s m’avaient dit « si tu passes par la République Tchèque VA À PRAGUE » « Prague c’est ma ville préférée » ou encore « tu es obligée d’adorer Prague ». Bon.

J’avais un dortoir pour trois nuits à Prague 1 et une liste aussi longue qu’incongrue de choses à faire, à voir et à goûter. En route pour découvrir une des capitales européennes les plus appréciées des touristes, Prague !

Prague, le joyau tchèque

Je pense que si on m’avait demandé quatre mots pour décrire Prague avant ma découverte de celle-ci, j’aurais sûrement répondu ceci :

  • Capitale
  • Tchèque
  • Mucha
  • Art

Maintenant je répondrai plutôt :

  • Immense
  • Photogénique
  • Nature
  • ART

En fait, Prague c’est un peu comme la fille populaire au lycée. Tout le monde sait qui elle est, où la trouver et sa beauté fait l’unanimité. Mais personne ne connait trop son passé et toutes les autres personnes autour sont un peu éclipsées.

Prague est une ville époustouflante, qui rayonne internationalement. Pour autant, la République Tchèque est un très beau pays, à la nature luxuriante et à la culture très riche. Et pour découvrir ce pays, il faut réussir à détourner quelque peu les yeux de Prague.

Je l’ai déjà dit, mais Prague est une ville immense. Elle fait presque cinq fois la taille de Paris ! Depuis des siècles elle est une des villes les plus importantes d’Europe Centrale. Successivement la capitale du Royaume de Bohême, du Saint-Empire Romain et de la Tchécoslovaquie, son histoire politique et culturelle est très riche.

Prague, son centre-ville et sa vie culturelle

Façade peinte dans un style Art Nouveau d'un immeuble pragois

Le centre-ville historique de Prague est enregistré au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un endroit indispensable à découvrir lors de son passage en ville. Vu son statut, c’est aussi une zone très (très très très) touristique. Pour éviter d’être noyé•e dans la foule, il vaut mieux y aller aux horaires creuses, plus vers le matin. Et s’éloigner pour découvrir d’autres endroits de la ville l’après-midi.

Prague regorge de musées. Quels que soient vos centres d’intérêts, vous en trouverait obligatoirement un à votre goût. Après, si votre c’est plutôt l’histoire, l’architecture, le design et que vous avez la flemme de vous enfermer/pas envie de dépenser de l’argent, vous pouvez simplement vous balader dans les rues. Le centre de Prague est comme un musée à ciel ouvert ! Il suffit de s’armer d’une carte et d’ouvrir grand les yeux !

Mon hébergement sur place

J’avais réservé dans une auberge dans le centre-ville de Prague. Ma voiture est restée dans un garage toute la durée de mon séjour et j’ai parcouru la ville à pied. Etre hébergée au sein de Prague 1 me permettait de rayonner dans le centre-ville historique sans difficulté et sans nécessité de prendre les transports en commun.

Je dormais dans un dortoir mixte de 8 lits. Je l’avais évoqué dans ma vidéo sur mon roadtrip et dans mon article sur Leipzig, mais les dortoirs sont des lieux de socialisation pour les voyageur•euse•s et backpackeur•euse•s. C’est un peu les seuls endroits où l’on est obligé•e de sociabiliser.

A Prague, sociabiliser dans mon dortoir m’a permis de vraiment apprécier mon séjour dans la ville.
En effet, j’avais deux autres femmes dans le même dortoir que moi et ce fut l’occasion d’échanger sur nos voyages, sur la ville et surtout de parcourir la ville ensemble ! On s’échangeait nos petites infos et nos endroits préférés, c’était vraiment SUPER agréable.

Vue de nuit sur la Vltava, du haut de la maison dansante

Je crois que l’un de mes meilleurs souvenirs de voyage est un moment passé avec ces deux voyageuses. On était parties voir le coucher de soleil sur Prague du haut de la Maison Dansante (Tančící dům en tchèque), toit qui donne une vue panoramique imparable sur le centre historique de Prague et la rivière Vltava.
On a bien passé une à deux heures à contempler la vue, discuter de nos vies, échanger sur nos projets. Un moment magique que je garderai longtemps en mémoire !

Vivre en dortoir c’est parfois galère

Cependant, l’auberge ne fut pas de tout repos et la bonne entente partagée avec les deux autres filles a permis d’alléger l’ambiance parfois très lourde. Gros big up au voisin de dortoir qui, après nous avoir réveillé toutes les nuits à deux heures du matin, a failli me faire louper mon checkout en monopolisant la douche pendant UNE HEURE ET DEMIE. Incroyable.
Il y a vraiment des personnes qui ne savent pas vivre en lieu collectif.

Trouver où manger vegan à Prague

Il y a de nombreux restaurants et buffets végétaliens à Prague. De fait, toute la République Tchèque est plutôt vegan-friendly.

Brunch au Moment Café de Prague, avec gâteau et chocolat chaud végétalien

Des produits végétaliens en supermarché

Il est courant de trouver dans les supermarchés des produits végétaliens tout prêts. Que ce soit des salades froides ou des similis-carnés d’ailleurs ! Il n’y a pas un seul Albert (enseigne de supermarché tchèque) où je n’ai pas trouvé de saucisses végétales ou de tofu.
Oui, la grand-distribution tchèque possède plus d’alternatives végétales que la grande distribution française. Incroyable non ?

En revanche, lire des étiquettes de composition en tchèque n’est pas une mince affaire ! J’ai passé pas mal de temps portable à la main, à traduire un à un les ingrédients. Mais il vaut mieux ça que passer une journée ou deux malade à cause d’un produit contenant du lait dont je n’aurais pas lu l’étiquette !

Une foule de restaurants vegan à tester

Un concept est très répandu à Prague. Il s’agit des buffets vegan, dont certains appartiennent à des chaines de restauration. On y mange en quantité et pour pas très cher, sachant que de base le niveau de vie à Prague est bien plus bas qu’en France. J’ai testé un restaurant de la chaine Veganland et franchement, ça dépanne bien. C’était le Veganland – Karlovo Namesti, situé dans un centre commercial donc le cadre n’était pas superbe, mais je n’étais là que pour me poser un peu et manger.

Comme je sortais en décalé de mon dortoir, un de mes petits plaisirs était d’aller bruncher tous les jours dans un café/restaurant vegan différent. Un matin j’ai marché jusqu’à Prague 2 pour aller au Moment Café et je ne regrette rien. Je vous parlerai de cet endroit très particulier dans un article qui lui sera complètement dédié !

En résumé, manger végétalien à Prague est simplissime. Il n’y a qu’à regarder la liste des restaurants vegan recensés sur Happy Cow pour s’en rendre compte ! Prague, paradis du manger.

Prague, t’es jolie mais pas trop en solo

Boutique de cosmétiques tchèques dans le centre historique de Prague

J’ai vraiment apprécié mon séjour à Prague. Cependant ce n’est pas tant lié à la ville qu’aux personnes que j’ai rencontré sur place. Le centre-ville est très beau, certes, mais c’est trop grand et rempli de touristes à mon goût.

Je sais que c’est une des principales capitales européennes et j’en suis consciente. Je sais aussi que je n’ai pas eu le temps de visiter les autres quartiers de la ville, et c’est quelque chose que j’aimerai faire dans le futur.
Et avec des ami•e•s, pour rajouter une couche de fun !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *