Osmophoria

Photographie, lifestyle et plus encore !
photo de lumières dans la nuit avec noté Hello 2018 !
Quotidien

Hello 2018 !

Malgré tous mes efforts pour l’en empêcher , l’année 2018 est finalement arrivée ! Au bout de 15 jours à recevoir des « Bonne Année », j’ai fini par me résigner….

L’année a EXTRÊMEMENT MAL DEBUTÉ pour moi. Submergée de travail, au bord de la dépression… Ce n’était pas vraiment le fun.
Cependant, me prendre un tel backlash dans la face m’a forcé à reconsidérer mes priorités en ce début d’année.

Compter sur mes ami.e.s

Je ne suis pas une super-warrior et je le sais depuis un moment. Mais me retrouver au plus bas m’a rappelé que je ne pouvais pas tout faire moi-même. Il y a des fois où je me retrouve à devoir m’appuyer sur mes ami.e.s et à leur faire complètement confiance.

C’est ok de demander de l’aide à mes ami.e.s et je leur suis reconnaissante pour tout le soutien qu’iels m’apportent, jour après jour !

Prendre du temps pour moi

Comme je l’ai dit plus tôt, ma charge de travail a failli me faire perdre pied. Même en étant passionnée par ce que je fais, mon corps n’est pas fait pour concentrer 100% de son attention et 80% de son temps éveillé à travailler.
J’ai fini par essuyer le contrecoup de mes efforts.

Etre obligée de faire une pause m’a forcé à revoir ce que je pensais être « prendre soin de soi ». Et ça peut aussi bien être mettre son rouge à lèvres préféré que profiter de la sensation de l’eau chaude sur ses mains.
Le care n’a pas besoin de produits spécifiques ni de coûter cher pour être efficace.
Et prendre du temps pour soi, pour souffler, est déjà bien aidant.

Accepter de ne pas être parfaite

Je me mets beaucoup de pression au quotidien pour faire au mieux tous les jours. Autant dans ma vie professionnelle que personnelle. Le fait est qu’à vouloir faire toujours mieux, on fini par se heurter à ses propres limites.
Accepter le fait que j’ai des limites est un travail que j’effectue sur moi depuis un long moment. Maintenant, j’ai aussi à apprendre à les respecter !

Je (on) vis dans un monde où la stimulation est permanente ainsi que la nécessiter de « bien paraître ». Accepter de ne pas s’y soumettre est complexe et, je ne vais pas mentir, je galère à le faire.
Cependant, cet allègement des contraintes est aussi un soulagement, une bouffée d’air dans le quotidien.

Faire plus attention à comment je consomme

Je suis vegan pour des raisons strictement éthiques, mais ça ne m’empêche pas d’avoir une grande sensibilité au développement durable et d’appliquer aussi mon éthique aux humains.
Ça passe par essayer de consommer plus local, avec moins de déchets, mais aussi d’essayer de consommer une mode plus éthique.

C’est très bête, mais pourquoi consommer de la nourriture la plus bio possible tout en achetant des vêtements produits dans des conditions humaines et environnementales ignobles ?

J’ai encore beaucoup de recherches personnelles à faire sur ce sujet ! Il est clair que sur ces thématiques ce ne sont pas les initiatives personnelles qui vont changer la donne, mais autant être le plus proche possible de ses valeurs de vie, non ?

 

Ce ne sont pas de « bonnes résolutions pour l’année 2018 » (je déteste cette expression), mais plutôt des pistes de réflexion et de travail à arpenter pour les mois à venir.
J’espère pouvoir vous parler de tout ceci plus en détail au cours de cette année !

Portrait dans une nuit festive, avec noté Hello 2018 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *